Diame
FORMATION - COACHING - MÉDIATION - EQUICOACHING
FORMATION - COACHING - MÉDIATION - EQUICOACHING

MÉDIATIONS ET INTERVENTIONS EN SITUATIONS DIFFICILES

Comment restaurer du dialogue, des relations de confiance
et remettre en action sur des bases de coopération ?

"La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents." Gandhi

DOMAINES D'INTERVENTIONS

CONFLITS

Prévenir et dépasser les situations de tensions, de conflits ou de crise

RELATIONS

Favoriser la qualité des relations de travail et la prévention des risques psycho-sociaux

COOPÉRATION

Développer des conditions innovantes de coopération

EXEMPLES DE SITUATIONS

« Le climat est très tendu, il y a des clans qui ne s’adressent plus la parole »

« Il y a un turnover qui s’est anormalement
élevé »

« On a plusieurs plaintes pour harcèlement »

« Les équipes des services marketing et commercial ne coopèrent plus et il y a des conflits interpersonnels »

« Le manager commet des maladresses de management, l’équipe est en souffrance et on sent bien que ce n’est pas le seul problème »


"La première règle avant d'agir consiste à se mettre à la place de l'autre. Nulle vraie recherche du bien commun ne sera possible hors de là."

Abbé Pierre

LA MÉDIATION COLLECTIVE

Une démarche pour développer une conflictualité constructive dans les organisations.

Le conflit fait partie intégrante de la vie et en particulier au travail. Cependant quand le conflit se transforme en confrontation, fuite ou déni, il se transforme en violence et génère souffrance au travail et baisse de qualité. 

La médiation collective permet de créer un espace de communication où les différents points de vue peuvent se confronter, dans l’écoute, l’ouverture et le respect.

L’autodétermination des acteurs et l’intelligence collective favorisent la restauration de la coopération, la créativité et une dynamique d’action performante. 
Les besoins essentiels des êtres humains derrière leur rôle professionnel sont restaurés : se sentir écouté, considéré, et redevenir acteur dans son périmètre. 


L’intervention du médiateur, tiers externe expert en relations est utile pour : 

  • Restaurer des temps et des espaces de dialogue à partir des différents points de vue,  
  • Restaurer l’envie de coopérer tout en préservant les individualités
  • Aider les individus à retrouver leur autonomie, leur inventivité et leur capacité d’apprentissage 

4 PRINCIPES DE LA MÉDIATION COLLECTIVE

1.

LIBERTÉ D'ADHÉSION ET ACTE VOLONTAIRE

La médiation repose sur l’adhésion et la volonté des acteurs et elle a lieu si elle leur semble utile.  Chacun s’exprime en son nom avec un principe d’altérité : exprimer ce qui est important pour soi et écouter ce qui est important pour les autres. 

2.

CONFIDENTIALITÉ

Chacun s’engage sur la confidentialité des échanges dans l’espace de médiation. Seul le projet d’accord co-construit par les acteurs sur le fonctionnement futur, sort de cette clause de confidentialité. 

3.

INDÉPENDANCE

Le médiateur a un rôle de tiers extérieur, sans lien avec les personnes ni sous le pouvoir de l’institution. Il ne décide de rien, ce sont les acteurs les mieux placés pour trouver leurs solutions, si des solutions doivent être trouvées.

4.

IMPARTIALITÉ ET NEUTRALITÉ

Le médiateur est à l’écoute et pour les uns et pour les autres, avec une égalité de place pour chacun. Il n’a pas d’avis sur la situation, son rôle est de préserver un espace de dialogue et d’écoute pour que chacun puisse exprimer son point de vue. 

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.